SFR Presse
Le Figaro
19 novembre 2018

Bientôt une nouvelle agence du travail d’intérêt général

Nicole Belloubet en a dévoilé les contours lundi. Une plateforme numérique recensant les offres sera au centre du dispositif.

Paule Gonzalès

2 min

JUSTICE Une forte pression pèse sur la direction de l’Administration péniten­tiaire : dans quelques semaines sera lancée la nouvelle agence nationale du travail d’intérêt général (TIG), l’une des principales mesures de la Chancellerie pour accompagner sa nouvelle politique des peines. Le but de cette entité centralisée est de dynamiser le recours à « la formation professionnelle, le travail et l’i

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :