SFR Presse
Sud Ouest
12 septembre 2019

John Bolton, le faucon maté

Christophe Lucet,Le départ du conseiller va-t-en-guerre pourrait assouplir la politique de pression maximale de la diplomatie américaine mais rien n’est garanti

2 min

Il était le « faucon » de la Maison Blanche, le redouté partisan des guerres préventives depuis les années Bush-père et fils, le conseiller militariste à défaut d’être militaire et qui, disait-on, murmurait à l’oreille de Donald Trump. Mais comme ses deux prédécesseurs à ce poste-clé de conseiller à la Sécurité nationale, John Bolton a sauté. Le limogeage n’est pas infamant car chacun sait que tra

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :