SFR Presse

Conquête royale

1 min

Le BO occupe le camp aurillacois, en vain. S’appuyant sur une conquête royale, dont une énorme mêlée, Aurillac ouvre le bal. Hézard puis Boisset lancent le mouvement après une touche. Neisen perce, Colliat relaye et envoie Yobo à dame (7e). Même schéma à la 17e mais cette fois, Coertzen aplatit (10-0). Biarritz trouve bien une faille et Smith inscrit un essai en bout de ligne (28e). Mais le BO est

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :