SFR Presse
Corse Matin
24 juin 2019

Le musée Cantini possède-t-il légitimement son Derain, ou est-il le fruit d’une spoliation ?

1 min

Les descendants d’un collectionneur d’art juif spolié sous l’Occupation attaquent demain en justice l’État et deux musées pour demander la restitution de trois tableaux du fauviste André Derain exposés depuis des années à Troyes et à Marseille. Les débats s’annoncent ardus entre les héritiers du grand galeriste parisien René Gimpel d’une part, et le ministère de la Culture et les musées d’art mode

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :