SFR Presse
Le Figaro
20 juin 2019

Bonne élève, la distribution craint un coup d’arrêt de la dynamique de dons

Les invendus donnés aux associations ont bondi de 25% en trois ans. Mais le projet gouvernemental de raboter les incitations fiscales au don inquiète le secteur.

Olivia Détroyat

2 min

DISTRIBUTION POINTÉE DU DOIGT lors de la discussion de la loi il y a trois ans, la grande distribution était la première visée par le texte porté par Guillaume Garot. Responsables de 15 % des 10 millions de tonnes de nourriture jetés par an, les Carrefour, Casino, Leclerc, Système U, Auchan, Intermarché s’étaient vu interdire la destruction de denrées alimentaires, sous peine d’une amende de 3 750

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :