SFR Presse

Races, Dieu… et réalité

2 min

Tout récemment nos élus ont supprimé le mot "Race" d'une partie de la Constitution pour montrer qu'ils étaient inconditionnellement anti-racistes. Un geste symbolique, sans doute, qui vise à bannir de la réalité un mot auquel ont été associés des conceptions et des actes que l'Humanité ne peut tolérer. Les discriminations raciales sont proscrites dans les pays civilisés, dotés d'États et de Consti

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :