SFR Presse
Le Figaro
25 avril 2019

Des neurones de cochons décapités ravivés 4 heures après leur mort

Mascret, Damien

2 min

ILS SONT MORTS décapités quatre heures plus tôt, mais le ­cerveau de ces cochons, une fois branché sur une machine, continue d’avoir une activité. Mort ? Pas mort ? « Ce n’est pas un cerveau vivant, mais c’est un cerveau cellulairement actif », répond le Dr Nenad Sestan, neuroscientifique à la prestigieuse faculté de Yale (États-Unis), qui a coordonné cette incroyable expérience. La nuance est de

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :