SFR Presse
Le Figaro
11 juillet 2019

Le panache d’Alaphilippe n’a pas suffi

Au sommet de la Planche des Belles Filles, le puncheur a cédé son maillot jaune à l’Italien Gulio Ciccone, bizuth sur le Tour.

Jean-Julien Ezvan

3 min

Jean-Julien Ezvan
Jean-Julien Ezvan

CYCLISME 6 secondes. Pour basculer, à bout de souffle, de l’euphorie à la désillusion. Julian Alaphilippe s’est dressé dans le final, sur l’inédite sente gravillonneuse et poussiéreuse de la Planche des Belles Filles pour tenter de rattraper ce maillot jaune qui lui échappait, se détricotait maille après maille sous ses yeux impuissants et ses jambes tétanisées. Sa faculté à résister, à se hisser

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :