SFR Presse
Lire
26 septembre 2018

Amusements

Lucien Duclos (un de vos abonnés de 98 ans)

1 min

Trois roses effeuillées et Ronsard poétise Les pendus à Villon que le vent martyrise Pour des moulins à vent Cervantès de mise Dans un cor nostalgique Vigny souffle la brise L’enfant des barricades que Hugo sacralise Le fabuleux métal qu’Heredia colonise Sur nos petits travers La Fontaine moralise Sur quelques sanglots longs Verlaine symbolise Et pour des fédérés Clément met des cerises Pour notre

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :