SFR Presse
Le Parisien
19 décembre 2019

Societe

1 min

SÉISME Les scientifiques soupçonnaient une activité humaine d’avoir provoqué un tremblement de terre de magnitude 5,4 qui avait provoqué de nombreux dégâts le 11 novembre en Ardèche. Mais le préfet a indiqué hier que l’exploitation de la carrière de calcaire du Teil n’avait eu qu’un rôle « négligeable ». Les bâtiments ayant été fragilisés, il a toutefois souhaité limiter les tirs de mine dans la c

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :