SFR Presse
Le Figaro
3 juillet 2018

L’Autriche prête à protéger ses frontières

La décision de Vienne de refouler les migrants à ses portes pourrait provoquer un « effet domino » en Europe.

Myriam Detruy

2 min

Myriam Detruy
Myriam Detruy

MIGRATION De nombreuses questions restent en suspens en Autriche après le compromis trouvé par Angela Merkel et Horst Seehofer. L’éventualité d’une mise en place de camps de transit à la frontière austro-allemande a immédiatement fait réagir le chancelier ­Sebastian Kurz et son gouvernement, composé pour moitié de ministres d’extrême droite. « Nous n’avons été consultés à aucun moment », a déploré

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :