SFR Presse
Libération
7 novembre 2019

«Moving in Concert», l’être et le néon

Le spectacle de la Danoise Mette Ingvartsen enchaîne, non sans faiblesses, les tableaux de groupe en clair-obscur.

1 min

Il y a sur la gauche un silo noir suspendu, et au sol huit néons placés en divers biais. Bientôt le silo lâchera des gravillons qu’on entendra tomber au long de la performance, et bientôt les neuf danseurs, vêtus de justaucorps orange, s’empareront des néons et ne les lâcheront plus, se mouvant plus ou moins habilement, plus ou moins encombrés par leur fardeau de LED. Au départ lent et appliqué pu

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :