SFR Presse
Corse Matin
12 août 2019

La moule, un aspirateur à pollution

2 min

Sous sa coquille noir bleutée se cache une chair orangée savoureuse mais également… microplastiques, pesticides ou bactéries : la moule aspire tout, permettant de surveiller la qualité de l’eau, et aussi peut-être un jour d’aider à l’épurer. "C’est un superfiltreur du milieu marin, avec jusqu’à 25 litres d’eau filtrés par jour", s’enthousiasme la biologiste marine Leïla Meistertzheim. "C’est un vr

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :