SFR Presse
Nice Matin
25 avril 2019

La phrase

1 min

« Je tiens (...) à préciser qu’il n’a jamais été question de me séparer de mes établissements : ils sont ma fierté et je m’applique à entretenir et développer la flamme que mon père y alluma un jour de décembre 1956. » Ludovic Cresci, dans un message électronique à la rédaction hier. Le PDG des restaurants niçois La Pizza Cresci (également à Cannes), La Taverne Masséna et Le Québec dénonce « cette

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :