SFR Presse
Midi Libre
2 juillet 2018

Un réseau nigérian jugé pour proxénétisme et traite d’humains

HélènE Amiraux

3 min

HélènE Amiraux
HélènE Amiraux

Montpellier. Onze prévenus dont quatre prostituées devant le tribunal correctionnel. C’est un procès exceptionnel qui s’ouvre ce lundi 2 juillet et pendant quatre jours devant le tribunal correctionnel de Montpellier. Celui d’un réseau “nigérian” du massif de la Gardiole, de prostitution et de traite d’êtres humains, organisé entre le Nigeria, la Libye et Montpellier. Onze personnes seront sur le

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :