SFR Presse
La Croix
26 mars 2019

Vivre une grossesse à 40 ans

Emmanuelle Lucas

4 min

Emmanuelle Lucas
Emmanuelle Lucas

Vantées à longueur de magazines, les grossesses tardives restent aléatoires et découlent rarement d’un vrai choix. Dans les magazines et les films, les quadragénaires au ventre rond sont partout. Sourire aux lèvres, elles affichent leur bonheur de devenir mères et leur âge qui serait celui de la plénitude. Avoir un enfant tard, autour de 40 ans, serait devenu à la mode. Les chiffres de l’Insee sem

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :