SFR Presse
Le Figaro
12 février 2019

Deuxième round judiciaire pour Christophe Dettinger

Lors d’une manifestation de « gilets jaunes », cet ex-boxeur avait violemment agressé des gendarmes.

Stéphane Durand-Souffland Etienne Jacob

2 min

Stéphane Durand-Souffland Etienne Jacob
Stéphane Durand-Souffland Etienne Jacob

JUSTICE L’ex-boxeur Christophe Dettinger restera quoi qu’il arrive l’un des symboles des « gilets jaunes ». Le 5 janvier dernier, l’ancien champion de France des lourds légers s’était illustré en frappant deux gendarmes sur la passerelle Léopold-Sédar-Senghor, entre le jardin des Tuileries et le Musée d’Orsay. Ses agissements, violents pour les uns, héroïques pour d’autres, avaient été largement r

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :