SFR Presse
Le Figaro
12 août 2019

Julien Aubert, le souverainiste qui défend « la fin du parti unique »

Clotilde Dumay

1 min

Clotilde Dumay
Clotilde Dumay

Pas question pour lui de renoncer. Face au favori Christian Jacob, celui qui se présente en « David contre Goliath » entend bien défendre la « vision gaulliste » incarnée par son propre mouvement, Oser la France, fondé en 2017. Pour se distinguer, Julien Aubert soutient « la fin du parti unique » et préconise « la création de deux mouvements réunis en une confédération, un d’une droite populaire e

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :