SFR Presse
Le Figaro
10 juillet 2018

La raison humanitaire n’est pas la raison politique

Pour l’ex-président de Médecins sans frontières, on ne peut pas faire des ONG les complices des passeurs de migrants en Méditerranée.

Brauman, Rony

3 min

Les associations humanitaires venant au secours des migrants en Méditerranée sont priées de les regarder se noyer, ou bien de les remettre à des trafiquants et tortionnaires. On ne compte plus les déclarations politiques, sondages, éditoriaux manifestant le durcissement général vis-à-vis des migrants africains et faisant des ONG de secours les complices objectifs des « passeurs ». Ceux-ci organ

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :