SFR Presse
Aujourd'hui en France
16 octobre 2018

Faits divers

1 min

AFFAIRE DAVAL La demande de mise en liberté de Jonathann Daval, meurtrier présumé de son épouse, Alexia, écroué depuis janvier, a été rejetée jeudi par le juge des libertés et de détention. « Le premier motif de rejet est la nécessité de conserver les preuves ou indices matériels », a indiqué Etienne Manteaux, le procureur de Besançon (Doubs), qui a aussi expliqué qu’il « s’agit de protéger le mis

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :