SFR Presse
Var Matin
22 septembre 2018

La jalousie et le parler marseillais

SO. B.

2 min

C’est une histoire de séparation qui se finit très mal. Et qui a été présentée en audience correctionnelle hier matin à Toulon. Aux menaces répétées – « T’es mort », « Je vais te planter », « Il va voir ce que c’est, un mec de quartier » – envoyées par texto ou via de faux comptes Facebook, succèdent des violences aggravées. La spirale s’est achevée le soir du 27 juillet 2016 à Toulon. Florent G.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :