SFR Presse
La Provence
17 décembre 2018

Radars : la prime à la casse

Delphine TANGUY,dtanguy@laprovence presse.fr

3 min

Delphine TANGUY,dtanguy@laprovence presse.fr
Delphine TANGUY,dtanguy@laprovence presse.fr

Considérés comme des "pompes à fric" par des gilets jaunes, la moitié des appareils français aurait été vandalisée À Marseille, des mètres de ruban adhésif leur masquent la vue. À Istres, Arles, La Fare-les-Oliviers, Port-de-Bouc, ils ont connu le feu ou les coups de masse. À Velleron, Cavaillon, Grillon, ou sur la D 900 entre Apt et Avignon, ils ne sont plus que des totems calcinés, maculés de pe

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :