SFR Presse

Paris n'est pas opposé au retour des jihadistes français

1 min

CONFLIT. Plusieurs responsables politiques de droite et d'extrême droite ont dénoncé l'éventuel retour, évoqué par le gouvernement, de jihadistes français détenus par les kurdes en Syrie, le député LR Pierre-Henri Dumont appelant même à des "assassinats ciblés". La députée et secrétaire générale adjointe de LR Valérie Boyer a demandé lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale d'"em

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :