SFR Presse
L'Union
12 novembre 2019

“Un gain de temps de deux ans grâce à cet exercice”

1 min

Parmi les 350 soldats français du 501 participant à la manœuvre, une bonne part vivait son premier exercice de haute intensité. Une expérience des plus bénéfiques pour ces jeunes recrues qui ont vécu les conditions réelles d’un conflit. Quivive permanent, arme vissée à la main, sommeil d’un œil, conditions climatiques fraîches et humides, camouflage, déjeuner à base de rations… « J’ai plusieurs je

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :