SFR Presse
Le Figaro
7 décembre 2018

Nissan est mis en cause par la justice japonaise

Carlos Ghosn et le constructeur japonais pourraient être inculpés le 10 décembre.

Emmanuel Egloff

2 min

Emmanuel Egloff
Emmanuel Egloff

AUTOMOBILE Comme au poker, il sera bientôt temps de révéler sa main. Lundi 10 décembre, le procureur de Tokyo devrait, selon le quotidien économique japonais Nikkei, inculper Carlos Ghosn et Greg Kelly, son ancien bras droit chez Nissan : ils sont soupçonnés d’avoir sous-évalué les déclarations de revenus de l’ex-président du constructeur auprès des autorités financières japonaises. L’accusation p

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :