SFR Presse
Libération
11 août 2019

Violences policières supposées, l’IGPN saisie

1 min

Le parquet de Bobigny a saisi l’IGPN, la police des polices, pour violences présumées lors de l’interpellation, filmée par un témoin, d’un homme de 20 ans vendredi à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), a-t-on appris dimanche auprès du parquet. Une enquête a été ouverte pour violences par une personne dépositaire de l’autorité publique, a indiqué le parquet, confirmant une information du Parisien. Aprè

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :