SFR Presse
Midi Libre
27 novembre 2018

Dans le sang,

1 min

Plus de 200 personnes, en majorité combattantes, ont péri en trois jours en Syrie, dans une bataille déclenchée par un assaut du groupe État islamique (EI). Un féroce affrontement, qui a duré de vendredi à dimanche dans un secteur de la province de Deir Ezzor, dans l’est du pays en guerre, qui illustre la capacité d’EI à frapper encore, malgré les revers subis. L’organisation jihadiste, qui défen

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :