SFR Presse
La Dépêche du Midi
1 juillet 2018

Le Gabon confronté

2 min

Béninoise, elle a 13 ans et témoigne : « Mon père ne voulait pas, mais c’est mon oncle qui a été ensorcelé et a convaincu mon père de me vendre » à un trafiquant. Avec un mélange de rage contenue et de tristesse, elle se souvient de son expérience comme esclave de maison et vendeuse de cacahuètes pour une « méchante » Béninoise de Libreville, la capitale du Gabon. « Je lui lavais les habits, je l

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :