SFR Presse
L'Union
3 octobre 2018

Quand Le Mans rime avec victoire à retardement

1 min

L’Alpine A470 à moteur Gibson des Français Nicolas Lapierre, Pierre Thiriet et du Brésilien André Negrão (écurie Signatech) a finalement remporté la catégorie LMP2 des dernières 24 Heures du Mans, a annoncé l’Automobile Club de l’Ouest (ACO), la disqualification de deux voitures ayant été confirmée hier, plus de trois mois après l’arrivée de l’épreuve. L’Oreca-Gibson du G-Drive Racing, confiée au

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :