SFR Presse
Le Figaro
12 février 2019

Des malades d’Ebola sans symptômes

Environ 4 % des personnes ayant été en contact avec des malades sont également porteuses du virus mais, faute de signes apparents, elles ne sont pas prises en charge et participent à la propagation de la maladie.

Marielle Court

3 min

Marielle Court
Marielle Court

ÉPIDÉMIE La fièvre hémorragique Ebola a déjà tué plus de 500 personnes en République démocratique du Congo (RDC) et touché plus de 800 personnes. Déclarée il y a six mois dans les régions du nord-est du pays, le Nord-Kivu et l’Ituri, cette dixième épidémie d’Ebola dans le pays est incontrôlable. Les violences qui frappent ces régions empêchent les équipes médicales de pénétrer dans certaines zones

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :