SFR Presse
Libération
1 mai 2019

Christophe Jaffrelot : «Modi ne parle plus d’emploi ni de développement, il se concentre sur la sécurité»

A la veille des élections indiennes, le spécialiste du subcontinent inscrit le parcourt du populiste Narendra Modi, au pouvoir depuis 2014, dans la longue histoire du nationalisme hindou.

6 min

Pendant près de six semaines (du 11 avril au 19 mai), la «plus grande démocratie du monde» vit au rythme des élections générales. Près de 900 millions d’Indiens vont choisir entre le BJP, parti nationaliste hindou dirigé par le populiste Narendra Modi au pouvoir depuis 2014, et l’historique parti du Congrès mené par Rahul Gandhi, sans compter les communistes et les partis régionaux. Le chercheur C

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :