SFR Presse
Var Matin
5 novembre 2018

La Nouvelle-Calédonie choisit de rester française

3 min

L’archipel a fait le choix, hier, du non à l’indépendance avec 56,4 % des voix, au terme d’un référendum d’autodétermination historique. Mais le camp indépendantiste progresse Les électeurs de cet archipel français, colonisé en 1853 et disposant d’importantes réserves de nickel, étaient appelés à dire s’ils voulaient ou non «que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne ind

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :