SFR Presse
Le Figaro
11 janvier 2019

Ségolène Royal renonce à se lancer aux européennes

L’ancienne ministre estime que « les conditions ne sont pas remplies » et fustige la désunion de la gauche.

Tristan Quinault-Maupoil

3 min

Tristan Quinault-Maupoil
Tristan Quinault-Maupoil

GAUCHE Un petit tour médiatique et puis s’en va. Ségolène Royal ne sera finalement pas candidate aux élections européennes, a-t-elle indiqué vendredi sur France Inter. « J’avais posé comme condition, pour répondre à l’aimable pression de mes amis, de pouvoir structurer et créer une convergence et un rassemblement des écologistes, de la gauche, des démocrates, de la société civile. Ces conditions n

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :