SFR Presse
Libération
19 septembre 2019

Le végétal sera-t-il mon prochain ?

La plante, comme l’homme, ou l’animal, est-elle sensible ? Consommer des plantes serait alors aussi criminel qu’un régime carnivore. Après le cri de la carotte, pourquoi pas celui des pierres qu’on extrait dans les mines ?

4 min

Tribune. Depuis quelque temps, l’on assiste à une inflation de publications, littéraires et théoriques, sur le thème de la «vie» des plantes et notamment autour des arbres. Qui sait si la plante, comme déjà l’homme, voire l’animal, ne deviendra pas un jour mon égal, voire mon prochain, appelant un amour et un respect incompatibles avec un simple moyen alimentaire ? Jusqu’à présent, la souffrance d

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :