SFR Presse
Le Parisien
14 octobre 2018

« 2020 sera la dernière expédition de l’histoire au pôle Nord »

Sebastian Copeland, explorateur et spécialiste de l’Arctique, expose ses photos à Paris. Pour lui, c’est sûr, le réchauffement climatique a raison de son terrain d’aventures favori.

Émilie Torgemen

3 min

Émilie Torgemen
Émilie Torgemen

Il a le visage tanné des aventuriers et des yeux bleus à tomber… mais quand on le rencontre au soleil du jardin du Luxembourg (Paris VI e), où il expose ses photos*, ce sont les doigts de Sebastian Copeland qu’on ne peut s’empêcher de fixer, parce qu’on les avait vus gonflés et noircis sur les réseaux sociaux après une hypothermie sévère en 2017. « Les risques du métier », balaie-t-il

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :