SFR Presse
Le Télégramme
26 juin 2019

Rennes. Tué par la police : l’arme détruite « par erreur »

Julien Joly/ Le Mensuel de Rennes

2 min

Julien Joly/ Le Mensuel de Rennes
Julien Joly/ Le Mensuel de Rennes

Un nouveau rapport vient éclairer l’affaire Babacar Gueye, un jeune Sénégalais tué par la police à Rennes, en décembre 2015. Problème : l’arme placée sous scellé a été détruite « par erreur ». C’est la première évolution majeure depuis quatre ans dans l’affaire Babacar Gueye, ce jeune Sénégalais tué lors d’une intervention de la police, le 3 décembre 2015, dans un immeuble du quartier de Maurepas,

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :