SFR Presse
Corse Matin
5 octobre 2018

"Sans faute de l’État, nos filles seraient encore vivantes"

Laurent D’ANCONA

3 min

Laurent D’ANCONA
Laurent D’ANCONA

Les parents de Mauranne et Laura ont déposé un recours administratif afin de faire reconnaître la responsabilité de l'État dans l’assassinat des cousines Il n’est pas question, ici, d’évoquer la "forte" personnalité de Mauranne, leur fille de 20 ans fauchée avec sa cousine Laura par la lame d’un assassin se revendiquant de Daech, le 1er octobre 2017, sur le parvis de la gare Saint-Charles de Marse

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :