SFR Presse
Nice Matin
23 janvier 2019

Fermeture administrative : le « High club » n’ira pas en justice

L. B.

1 min

Sous le coup d’un arrêté de fermeture administrative jusqu’au 8 février, Jérôme Calatraba, le gérant du High club, renonce à se tourner vers la justice pour tenter d’amoindrir la sanction. Une décision motivée par la préfecture pour des faits de trouble à l’ordre public. En cause : une bagarre survenue le 21 octobre à 6 heures, à la sortie de la boîte du 45, promenade des Anglais et dans laquelle

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :