SFR Presse
Le Figaro
7 novembre 2018

Un mauvais procès politique

Guillaume Tabard

2 min

Guillaume Tabard
Guillaume Tabard

Une polémique de plus. Déplacée et grotesque celle-là. Autant Emmanuel Macron a parfois joué avec le feu avec des formules maladroites (« pognon de dingue », ceux qui « foutent le bordel », un travail « en traversant la rue »…), autant ses mots à Charleville-Mézières sur le maréchal Pétain relèvent du constat historique le plus évident. Que des réactions indignées aient aussitôt surgi, à com

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :