SFR Presse
La Croix
28 mai 2019

Un millier de postes supprimés chez General Electric

Jean-Claude Bourbon

1 min

Le site de Belfort est le plus touché avec près de 800 emplois concernés. Les dirigeants de General Electric (GE) n’ont pas traîné. Le gouvernement leur avait demandé il y a quelques semaines de repousser leurs annonces de restructuration au lendemain des élections européennes. Ils ont attendu le surlendemain. Les syndicats ont été informés, mardi 28 mai, des suppressions de postes à Belfort, où

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :