SFR Presse
Le Parisien
6 juin 2019

Fait du jour

1 min

CENT JOURS D’ENFER EN NORMANDIE Soixante-quinze ans après, on garde un souvenir trompeur de la bataille de Normandie : une partie de campagne certes féroce, mais bien moins tragique que la réalité. Difficile de concevoir, en traversant aujourd’hui les paysages verdoyants du Calvados, que cette « course  » sanglante de haies fut l’une des plus terribles de la Seconde Guerre mondiale. Cent jours d’e

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :