SFR Presse

Le “soldat de la guerre médiatique” réfute toute apologie

Etienne Mvé

6 min

Etienne Mvé
Etienne Mvé

TERRORISME. Jugé hier devant le tribunal de Saint-Pierre, Riad Ben Cheikh encourt 4 ans de prison pour des tweets haineux et litigieux à l’encontre de journalistes. L’homme reconnaît une erreur «blâmable» mais nie toute accointance avec la sphère djihadiste. Ce dont l’accusation doute, le voyant même comme un influent «soldat de la guerre médiatique» menée par Daesh. Jugement le 23 août prochain. C

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :