SFR Presse
Le Figaro
16 juin 2019

Jusqu’où peut-on aller ?

Dr Nathalie Szapiro-Manoukian

1 min

Des histoires hors norme Aux États-Unis, une femme ménopausée de 61 ans a accepté de devenir mère porteuse pour son fils. L’embryon, conçu avec le sperme de son fils et l’ovule de la sœur du compagnon du fils, a été transplanté chez la sexagénaire qui a donc accouché de sa propre petite-fille en mars 2019. Tout le monde va bien à ce jour, mais la grand-mère a pris de gros risques pour sa santé.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :