SFR Presse
Nice Matin
7 septembre 2018

Une «success story» née à Nice en 1934

1 min

En Afrique centrale, «Malongo» signifie «homme d’honneur». Un beau présage quand, en 1934 à Nice, est créée la petite brûlerie «Les Cafés Malongo». Elle torréfiait alors 25 kg de café par jour, et c’est la patronne qui servait le café dans des cornets de papier. Dans l’après-guerre un feuilleton sur les ondes de Radio Monte Carlo Le pastrouilh de Tante Victorine, de Francis Gag donne une notoriété

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème