SFR Presse
Libération
13 septembre 2019

David Rachline, du petit chose au grand fayot

Pour son université d’été, le Rassemblement national a choisi Fréjus, bastion de l’ancien benjamin du Sénat. Admirateur de Jean-Marie Le Pen et d’Alain Soral, le jeune édile s’est imposé au sein du parti, rejoint à 15 ans, malgré une réputation d’arriviste. Pour ses partisans comme ses détracteurs, sa réélection en mars est déjà actée.

6 min

1 like

Samedi matin à Fréjus, David Rachline va se payer une promenade au marché du centre, en compagnie de sa présidente, Marine Le Pen. L’homme va serrer quelques pinces, parader avec un groupe du Rassemblement national (RN). De temps en temps, il sortira du rang pour voir un habitant de près, laissant sa présidente devant. Elle le rappellera d’un coup d’œil, et il réapparaîtra soudain, frétillant, le

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :