SFR Presse
La Croix
15 mai 2019

Dans la pénombre des âmes

Francine de Martinoir

3 min

L’auteur fascinant d’une œuvre romanesque aux enjeux métaphysiques demeure au premier rang des créateurs du XXe siècle. Lorsque Georges Bernanos projette d’écrire des romans policiers, c’est en raison de difficultés financières, mais aussi parce qu’il admire l’épaisseur humaine des personnages de Simenon. Il en publie un seul, Un crime (1935), en ébauche un autre, Un mauvais rêve, édité après sa

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :