SFR Presse
Libération
8 octobre 2019

Sans-papiers grévistes : «Même au bled, on connaît la CGT»

Depuis une semaine, des travailleurs franciliens sans titre de séjour, épaulés par des syndicalistes, ont mis en place des piquets de grève. Ils demandent que leurs patrons remplissent des formulaires reconnaissant leur statut et facilitant les démarches de régularisation.

7 min

En plein débat sur l’immigration à l’Assemblée nationale, 150 sans-papiers ont entamé une grève illimitée le 1er octobre. Dans plusieurs entreprises franciliennes (restaurants, agences d’intérim, cinéma…) où ils travaillent, ils ont décidé d’occuper les lieux, avec la CGT, afin d’obtenir leur régularisation. Pour beaucoup de migrants, tout juste arrivés en France, trouver du travail est la priorit

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :