SFR Presse
Le Figaro
11 avril 2019

L’ascension d’un chef de guerre dans le chaos de l’après-Kadhafi

Maryline Dumas

4 min

De Gaulle ou Sissi libyen ? « Rempart au terrorisme » ou « putschiste » ? « Homme fort de l’Est » ou « général à la retraite » ? Les qualificatifs ne manquent pas pour désigner Khalifa Haftar. L’homme a réussi, en moins de cinq ans, à s’imposer sur les scènes libyenne et ­internationale. À Benghazi, son portrait s’étale sur des affiches de 4 × 3 mètres, accompagné de phrases élogieuses : « Vous ê

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :