SFR Presse

Violences conjugales et intrafamiliales : comment changer la donne ?

Cycle de conférences du Cevif sur la persistance des violences par Arnold Jaccoud, psychosociologue et Thérèse Baillif, présidente du Cevif aujourd’hui à 9 h 30 au Cevif à Saint-Denis ; le 8 juin au Vieux Domaine à la Ravine-des-Cabris ; le 15 juin à la ferme équestre de Grand-Étang.

2 min

Cycle de conférences du Cevif sur la persistance des violences par Arnold Jaccoud, psychosociologue et Thérèse Baillif, présidente du Cevif aujourd’hui à 9 h 30 au Cevif à Saint-Denis ; le 8 juin au Vieux Domaine à la Ravine-des-Cabris ; le 15 juin à la ferme équestre de Grand-Étang.
Cycle de conférences du Cevif sur la persistance des violences par Arnold Jaccoud, psychosociologue et Thérèse Baillif, présidente du Cevif aujourd’hui à 9 h 30 au Cevif à Saint-Denis ; le 8 juin au Vieux Domaine à la Ravine-des-Cabris ; le 15 juin à la ferme équestre de Grand-Étang.

La Réunion occupe le 3e rang national en matière de violences conjugales. Au-delà du triste constat partagé par tous, il est urgent que les mentalités changent. Les chiffres sont connus. En France, tous les deux jours et demi, un homicide est commis au sein du couple. En moyenne, une femme décède tous les 3 jours et un homme tous les 11 jours. La Réunion se situe à la 3e place des régions français

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :