SFR Presse
Le Parisien Actu
8 novembre 2019

Pour la première fois, la justice valide deux arrêtés anti-pesticides à Sceaux et Gennevilliers

Anne-Sophie Damecour et Louis Moulin

3 min

Anne-Sophie Damecour et Louis Moulin
Anne-Sophie Damecour et Louis Moulin

Les deux maires des Hauts-de-Seine étaient dans « leur bon droit » en estimant que les habitants étaient exposés à un danger grave, avance le tribunal administratif de Cergy-Pontoise.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :